mercredi 20 août 2008

Des nouvelles inquiétantes

A la une ce matin, des informations pas très rassurantes.

Sur le site Numérama, deux billets sur la répression numérique:

"5 éditeurs de jeux font du chantage à 25.000 pirates présumés" où l'on apprend que des éditeurs de jeux, dont le marché est pourtant florissant, n'hésitent pas à faire chanter des internautes sur la base d'un listing d'adresses IP fournit par une société douteuse.

"Les éditeurs préviennent qu'ils porteront rapidement plainte contre les 500 premiers internautes qui ne répondent pas favorablement à leur lettre avec un chèque de 300 livres. Ils seront aidés dans leur chantage par une décision de la justice britannique, puisque Isabela Barwinska, une mère de deux enfants au chômage, a été condamnée à payer 16.000 livres sterling (20.200 euros environ) pour avoir téléchargé le jeu Dream Pinball de Topware..."

Dans le même esprit, une internaute américaine a "
accepté de payer 6.050 dollars à l'Association américaine de l'industrie du disque (la RIAA) (...) Elle devra payer 110 dollars par mois pendant 55 mois, jusqu'en février 2013."

Voilà qui devrait faire réfléchir alors que la loi Hadopi devrait passer devant le Parlement à la rentrée...

Dans la rubrique "écrans" de Libé, la manifestation de colère des blogueurs turcs lassés des multiples tracasseries de la censure.

Qui a dit que le Net était par nature un espace de liberté... ?

1 commentaire:

florence Meichel a dit…

je commence à voir de plus en plus de réactions citoyennes relayées par les journalistes contre le fichage et les politiques de sécurité abusives en Angleterre : peut-être le début d'une prise de conscience ?