mardi 16 septembre 2008

Mobilisation (s)

Deux billets de Numérama soulignent que, décidément, le temps est à la mobilisation dans les deux camps.

Tandis que plus de 100 organisations du monde entier se mobilisent pour dénoncer l'opacité dans laquelle se négocie le futur traité anti-contrefaçon (ACTA), les ayants-droits font monter la pression sur le parlement européen dans le cadre du Paquet Telecom pour obtenir la collaboration obligatoire des F.A.I. dans la lutte contre le piratage...

D'un côté, des lobbies qui s'activent dans l'ombre pour peaufiner un traité mondial "aux p'tits oignons" que l'on déclinera ensuite, subsidiarité oblige, à l'échelle de l'U.E. puis de chaque Etat.

De l'autre, une constellation d'organisations qui tentent de rendre public le débat autour de ces questions.

Au milieu, faut-il encore s'en étonner, le silence assourdissant des grands médias et des politiques sur ce qui est pourtant un enjeu fondamental de société !

En attendant qu'ils viennent nous donner des leçons dans quelques mois, comme pour l'affaire Edvige...

1 commentaire:

florence Meichel a dit…

Les systèmes démocratiques qui n'ont sont pas arrivent aux limites de leurs paradoxes...et plus personne n'est dupe...wmzauw